La reprogrammation de moteur d’un véhicule consiste à donner plus de couple et de puissance à ce dernier. Ainsi, qu’il s’agisse d’une vielle voiture ou d’un nouveau modèle, la voiture reprendre des capacités qui rendent le conducteur plus à l’aise. Cet article renseigne sur l’essentiel de la reprogrammation moteur Montluçon.

Que retenir d’une reprogrammation de moteur ?

La reprogrammation moteur Montluçon consiste à étudier le fonctionnement du moteur et à l’optimiser. En effet, les moteurs de voitures modernes sont contrôlés par un boitier. Ce boitier est en réalité un petit ordinateur connu sous le nom d’Engine Control Unit, ECU. C’est cet ECU qui contrôle des aspects du moteur comme le calage de l’allumage, le rapport air/carburant et la pression de suralimentation. De ce fait, le moteur de la voiture peut être modifié pour augmenter les performances si l’on ajuste ces paramètres. La reprogrammation moteur consiste donc à modifier le logiciel sur l’ECU pour progresser le logiciel par défaut du fabricant. Le logiciel modifié a, de ce fait, des paramètres personnalisés pour adapter à chaque voiture une reprogrammation sur mesure et tirer le meilleur parti du moteur.

A lire en complément : Trouver la meilleure heure pour passer le permis

La reprogrammation de moteur peut être faite de manière non invasive en connectant un ordinateur portable au port OBD de la voiture. Elle peut aussi s’exécuter directement sur le calculateur en boot ou en bench. Pour les véhicules plus anciens, il faut d’abord modifier la cartographie moteur en remplaçant la puce informatique du moteur par une nouvelle puce.

Quels effets la reprogrammation peut-elle avoir sur le moteur ?

La reprogrammation de moteur qui consiste à modifier le logiciel de l’ECU permet au moteur de fonctionner beaucoup plus près de ses réelles capacités. En réalité, les fabricants de véhicules réduisent intentionnellement les performances de la plupart des véhicules pour multiples raisons. Il peut s’agir de raisons économiques. En fait, certains fabricants font un moteur qu’ils déclinent en plusieurs versions. Par exemple, Volkswagen avec sa motorisation en 2.0 TDI, pour le moteur 1.6 qui se décline en 75hp, 90hp et 105hp qui équipe les Golf, polo, seat ibiza, etc. Aussi, les véhicules étant toujours accompagnés de garantie, le constructeur ne souhaite pas reconstruire ou remplacer les moteurs en cas de dommage. Pour cela, les performances sont maintenues en dessous des limites des possibilités du moteur.

Cela peut vous intéresser : Où trouver le numéro CI sur la carte grise ?

Reprogrammation moteur : un simple changement de logiciel ?

La reprogrammation de moteur est bel et bien un changement de logiciel. Il s’agit en fait de l’étape 1 d’une série d’étapes pour l’optimisation d’un moteur. En effet, pour une optimisation totale, il faudra faire d’autres modifications logicielles et aussi matérielles. Il peut s’agir d’une nouvelle ligne d’échappement, un échangeur, un filtre à air sport, modification du système d’entrée, changement d’injecteur, une pompe à carburant haute pression, etc. À cela, on peut ajouter la mise à niveau des arbres à cames du turbo ou du compresseur du véhicule, passage à l’éthanol E85 pour les véhicules essence.